Je voudrais par ces lignes témoigner de ce qui s’est passé dans ma vie et des changements personnels qui ont pris racine en moi permettant ainsi des guérisons relationnelles.

J’ai intégré dès mon enfance le sentiment de ne pas être aimée et l’impression d’être exclue de l’amour de mon père et de celui de Dieu. L’amour paternel était conditionnel et blessant et Dieu était pour moi un Père cruel et sourd à mes prières.

Chaque écueil de ma vie a nourri ma colère et renforcé mes croyances à savoir que je n’avais pas le droit à une vie harmonieuse, sereine et heureuse. Je n’avais que peu d’estime personnelle autant intellectuellement que physiquement. Ce rejet de moi et ce manque d’amour se traduisaient par une quête de reconnaissance, d’approbation de figures d’autorité, mais qui se soldaient souvent par des relations amoureuses avortées, des relations professionnelles et familiales difficiles et conflictuelles.

J’ai pu identifier que la « petite fille » en moi était paniquée, apeurée et criait pour être entendue, reconnue et consolée. J’ai compris que c’était ma responsabilité de prendre soin de cette « petite » qui manquait d’attention et qui réagissait si fort, si violemment aux événements pour réclamer justice et le droit d’exister.

Au travers de l’écriture, du dialogue, cette partie de moi a pu s’exprimer et formuler ce qui l’avait blessée, révoltée et angoissée. J’ai pu dénoncer entre autre la maltraitance psychologique, les injustices, les mensonges intégrés, les fausses croyances qui avaient permis à la vision tordue de moi-même et de Dieu de s’installer. J’ai accepté de lâcher cette souffrance à Dieu, de Lui demander pardon pour les messages destructeurs auxquels j’avais crût, et Il m’a montré de la douceur et de la compassion. Au travers de rencontres, de réponses à des requêtes précises, Dieu s’est révélé comme un Père qui voulait prendre soin de moi et m’accompagner dans mes choix de vie.

Au fil du temps, la « petite fille » a pu grandir en assurance et stabilité. Grâce au travail de guérison de mon âme, elle est devenue adulte. Elle a appris à se faire confiance et à faire confiance à Dieu. Cette restauration de la relation spirituelle a permis la restauration des relations familiales.

Je tiens à remercier de tout cœur l’équipe de la Barque pour le soutien et l’accompagnement professionnels dont j’ai pu bénéficier. Leur écoute de Dieu, leur amour me permettent de regarder l’avenir avec confiance, car j’ai vu Dieu opérer des miracles dans ma vie.

Témoignage d’une accompagnée