Suite au décès de mon Papa il y a 4 ans, ma famille a été déstabilisée. On s’est progressivement éloigné les uns des autres. En fait, mon Papa nous unissait. Ces dissensions ont aussi eu des répercussions dans notre couple, ainsi qu’entre mon conjoint et ma famille d’origine.
Je me sentais tiraillée de tous côtés et triste. Nos enfants en souffraient aussi. La colère empêchait mon mari d’avancer dans sa foi et empoisonnait sa vie. Puis cela a provoqué une rupture des relations avec ma famille. Alors, avec mon mari, on a décidé de fêter Noël avec nos enfants ailleurs que dans notre famille proche.

J’ai travaillé cette situation à la Barque pour comprendre ce qui se passait pour moi, pour chacun des autres et découvrir comment agir différemment. Parallèlement mon mari a été touché par un message dans une église à Paris. On a réalisé qu’on ne pouvait plus continuer comme cela, que cela nous faisait tous souffrir. J’ai alors demandé pardon à ma sœur parce que parfois je ne parlais pas en bien d’elle à mon mari ; elle s’est excusée aussi. On a décidé de se réunir avec ma famille pour régler les conflits et être de nouveau une famille unie. Ma famille a été d’accord. Mon mari a proposé de simplement repartir à zéro ou de parler des difficultés pour mieux se comprendre.

Ma famille a choisi de parler des difficultés.

Chacun à son tour a dit ce qui avait été difficile pour lui et ce qu’il attendait des autres. On s’est aperçu qu’on avait différentes façons de penser. Par exemple au sujet de nos attentes pour un repas de fête : pour les uns une fête se passe autour d’un repas délicieux, pour les autres un repas simple suffit puisque c’est le plaisir d’être ensemble qui est le plus important. Personne ne s’est accusé. On a cherché ensemble des solutions. On a même eu envie d’organiser des activités communes.

Pour Noël, on a cherché une solution créative. On a décidé de fêter Noël à une autre date et chacun a donné ses idées pour créer une belle fête. Spontanément on a commencé à s’intéresser les uns aux autres. Cette atmosphère de paix s’est propagée dans notre couple et dans nos relations avec nos enfants.

Le fait d’en parler à La Barque m’a aidé à me convaincre que les choses pouvaient s’arranger : découvrir que je pouvais participer à la réconciliation, apprendre à exprimer mes désirs, découvrir de nouvelles façons de réagir, se tendre la main comme Dieu me tend la main, prier ensemble. Ce processus de guérison a duré plusieurs mois, un petit pas à la fois. Un beau cadeau pour nous tous. Un possible pour d’autres.