homme qui tire un rocher

Combien de découragements, de déceptions dans nos espoirs de changements ! Combien de bonnes intentions avons-nous échafaudées pour améliorer notre situation ? Combien d’impressions de  tourner en rond  dans nos déserts ou d’être embourbé dans nos ornières ? Bref, l’envie de transformation est là, mais les forces manquent souvent.

Dieu est-il concerné par notre situation et notre souffrance ? Prenons exemple sur la détresse d’Elie lorsqu’il fuit la menace de mort que lui lance la reine Jézabel (1 Rois 19).

Elie expose sa crainte et son désespoir à l’Eternel… il n’en peut plus, il est « au bout du rouleau » !

Quelle est l’intervention de Dieu ? L’appelle-t-il à des efforts supplémentaires ou à mettre de nouvelles stratégies en place ?

A plusieurs reprises, Dieu donnera à Elie l’occasion au préalable d’épancher sa souffrance, son regard désespéré sur lui-même et sur son entourage. Jamais, l’Eternel ne minimise son ressenti aussi noir soit-il. « Que fais-tu ici, Elie ? » C’est une question qui lui permet de mettre en mots ses pensées profondes. Voilà l’illustration d’un accompagnement sérieux de relation d’aide.

Lorsque la souffrance a pu être entendue et accueillie, les pensées profondes mises en lumière, nous pouvons donner la place à Dieu d’intervenir avec son offre. Il ne s’agit pas d’un effort supplémentaire à fournir pour tenter de nous dégager de nos ornières.

Qu’est-ce qu’une offre de Dieu ? C’est un cadeau qu’il nous donne, adapté à nos besoins et dont il nous rend capable de vivre, sans qu’on l’ait appris. A exercer jour après jour, comme un petit pas dans un domaine concret. La source, c’est Lui ! L’apprenant, c’est nous !

Examinons l’offre faite à Elie : « Lève-toi et mange ! » Elie regarda et vit à son chevet un gâteau cuit sur des pierres chauffées ainsi qu’une cruche d’eau. Il n’aurait pas imaginé cette solution-là ! Voulons-nous croire que Dieu sait ce dont nous avons besoin ? Le prophète mangea et but.

Que se passa-t-il ? Avec la force que lui donna cette nourriture, Elie se remit en route, son être intérieur ayant saisi le cadeau spécifique préparé par Dieu.

Et ensuite ? Dieu lui montra des pas concrets à vivre pour être soulagé dans sa situation.

Notre vision de la relation d’aide est que Dieu est à l’œuvre encore aujourd’hui là où l’homme lui laisse la place d’agir ! (Jean 5 :17). Dieu voit la nouvelle création que nous sommes et devenons par lui (2 Cor 5 :17). Il aime nous faire marcher dans les pas préparés pour nous (Eph 2 :10). C’est ainsi que nous apprenons à cheminer de manière nouvelle (Rom 6 :4).

« …c’est le Christ vivant qui agit et reproduit sa vie en moi » Gal 2 :20

Saisir cette réalité est à la fois apaisant et aussi le choix de la foi ! C’est une décision intérieure qui amène à la paix et la joie ! Je vous laisse en conclusion une citation de Billy Graham :

« La première tâche d’un leader chrétien consiste à diriger les gens vers le cœur de Dieu. S’il ne le fait pas, il lie les hommes à lui-même ou à des concepts, des stratégies et des méthodes ! …ce faisant, il les aide le mieux à développer pleinement le potentiel que Dieu leur a donné. »

Tiré du livre L’héritage d’un couple de Hanspeter Nüesch p.124

Une autre citation de Billy Graham :

« Ce que nous sommes quand personne ne nous voit, c’est ce que nous sommes vraiment ! »

Tiré du livre L’héritage d’un couple de Hanspeter Nüesch p.53

Gilbert Cretegny